A l'occasion de l'ouverture de l'atelier d'artiste de la Gromillais à Pleslin Trigavou du 23 au 25 août 2019

Article paru dans le télégramme août 2019

Ouverture atelier d'artiste à la Gromillais - Pleslin Trigavou - Article paru dans Ouest-France ne août 2019

Article dans Ouest France - août 2019

article de  journal, exposition artistique pleslin trigavou, ouverture d'atelier d'artiste

Article paru dans le magazine de plesin - Octobre 2019

Article de presse - Univers des arts N° 188 - Novembre 2016

Art lettre de Régis Broustet

Voilà une artiste au franc sourire, porteuse d’énergie et de joie de vivre dont la carte de visite est l’humour associé à quelques pantomimes qui ravissent son entourage.

Nonobstant, son arme fatale reste la peinture avec une prédilection pour les bords de mer et autres sujets côtiers. Bellostine a su capturer les particularités de cette symphonie naturelle de nos bords de mer. Par un geste d’une grande précision, elle immobilise cette abstraction en mouvement : la vague.

Dans son récital haut de gamme, les compositions étalent toutes les déclinaisons de l’éventail des bleus phtalo ou outremer avec des accents de vert de vessie et des finitions transparentes en vert Armor. Cette cohérence de combinaisons colorées fait chanter les blancs titanes en une émulsion d’écume dont la simple vue emplit l’atmosphère d’une iode bienfaisante.

C’est par un doigté léger et dans le respect des paliers de progression de l’ouvrage, que l’artiste peaufine un travail déjà pointu venant affirmer à merveille son option hyperréaliste.

Dans son immersion picturale et après avoir élaboré une suite de rouleaux de mer, elle trouve l’inspiration au plus près de l’urbain. En effet, elle transforme un simple reflet scintillant de vaguelettes de bassin de piscine en une œuvre aux résonnances abstraites qui complète avec harmonie ses séries. L’engouement pour l’élément liquide lui donne assez d’appétit pour faire naitre une méduse aérienne dans une fenêtre aux contrastes justes.

Dans l’élaboration de son sujet favori qui est l’eau sous toutes ses formes, Bellostine a gagné en puissance et en maitrise. Travail abouti qui n’est pas passé inaperçu, puisque les peintres de la Marine l’ont sollicitée pour une participation au sein de leur institution.

C’est par une approche sensuelle, que Bellostine a su nouer une liaison intime avec cette source de vie et par son talent, elle lui rend hommage en lui dédiant les plus beaux portraits.

univers des arts